Pour Vous, Avec Vous, ENSEMBLE !
Confédération des Syndicats d'Assistants Familiaux et Assistants Maternels

Crise sanitaire : L’intersyndicale boycotte la réunion avec ADRIEN TAQUET

Invitée à une visioconférence dite de « concertation » par le secrétaire d’état, ADRIEN TAQUET, l’intersyndicale de l’emploi à domicile a refusé d’intervenir au cours de cette réunion tout en brandissant des pancartes portant un hashtag #ASSMATSMEPRISEES afin de traduire la colère des professionnel(le)s.

Après l’énorme cafouillage et les décisions contradictoires intervenues autour du 1er avril, les syndicats ont décidé de cette action pour réclamer des mesures immédiates pour les Assistant(e)s Maternel(le)s :

• Rendre les assistant(e)s maternel(le)s éligibles à la vaccination immédiate pour celles et ceux qui le souhaitent.

• Permettre aux Assistant(e)s Maternel(le)s d'avoir un droit de retrait leur ouvrant droit à indemnisation à 100 % si elles/ils craignent pour leur santé, particulièrement pour les femmes enceintes.

• Assurer un maintien de salaire à 100% pour les professionnel(le)s vulnérables ou qui sont obligé(e)s de renoncer à leur travail pour s'occuper de leurs enfants de moins de 16 ans.

• Augmenter l'aide aux MAM et faire en sorte qu'elle soit versée dès la fin du mois d'avril. Rappelez- vous qu'il a fallu attendre des mois pour percevoir les aides lors du premier confinement.

• Verser une prime pour celles et ceux qui assureront leur travail malgré la crise sanitaire, notamment en contribuant à l'accueil des enfants des soignants.

• Maintenir l’abattement dont elles/ils bénéficient normalement pendant les périodes d’activité partielle L’intersyndicale reste mobilisée pour défendre les intérêts des salarié(e)s du secteur de l’emploi à domicile et au-delà de la concertation, elle appelle à l’action !


Communiqué en version PDF : https://www.csafam.fr/assets/documents/odp-boycotte.pdf